Château de Bonaguil – Dordogne (24) – Aquitaine

Videos

Château de Bonaguil Plan 1 - Dordogne (24) - Aquitaine

Découverte du chateau depuis le bas du village puis léger enroulé. / Durée : 48 sec - Retrouvez tous nos plans du château sur http://www.banqueaerienne.com/chateau-de-bonaguil/ et l'ensemble des vidéos aériennes...

Château de Bonaguil Plan 2 - Dordogne (24) - Aquitaine

Eloignement du Château. / Durée : 03 sec - Retrouvez tous nos plans du château sur http://www.banqueaerienne.com/chateau-de-bonaguil/ et l'ensemble des vidéos aériennes sur notre site : http://www.banqueaerienne.fr

Château de Bonaguil Plan 3 - Dordogne (24) - Aquitaine

Eloignement du château. / Durée : 09 sec - Retrouvez tous nos plans du château sur http://www.banqueaerienne.com/chateau-de-bonaguil/ et l'ensemble des vidéos aériennes sur notre site : http://www.banqueaerienne.fr

Château de Bonaguil Plan 5 - Dordogne (24) - Aquitaine

Rapprochement en direction du château, vue d'ensemble du château et de la forteresse. / Durée : 24 sec - Retrouvez tous nos plans du château sur http://www.banqueaerienne.com/chateau-de-bonaguil/ et l'ensemble des...

Château de Bonaguil Plan 6 - Dordogne (24) - Aquitaine

Elevation avec vue du château, tours et cours intérieures. / Durée : 10 sec - Retrouvez tous nos plans du château sur http://www.banqueaerienne.com/chateau-de-bonaguil/ et l'ensemble des vidéos aériennes sur notre...

Château de Bonaguil Plan 7 - Dordogne (24) - Aquitaine

Magnifique enroulé du château montrant l'ensemble de la forteresse. / Durée : 34 sec - Retrouvez tous nos plans du château sur http://www.banqueaerienne.com/chateau-de-bonaguil/ et l'ensemble des vidéos aériennes sur notre...

Château de Bonaguil Plan 8 - Dordogne (24) - Aquitaine

Enroulé sur la gauche du château montrant les tours et les cours intérieures. / Durée : 44 sec - Retrouvez tous nos plans du château sur http://www.banqueaerienne.com/chateau-de-bonaguil/ et l'ensemble des...

Château de Bonaguil Plan 9 - Dordogne (24) - Aquitaine

Superbe semi-découverte du château de du village depuis une prairie arborée. / Durée : 18 sec - Retrouvez tous nos plans du château sur http://www.banqueaerienne.com/chateau-de-bonaguil/ et l'ensemble des vidéos aériennes...

Château de Bonaguil Plan 10 - Dordogne (24) - Aquitaine

Plan d'ensemble du château dominant le village médiéval depuis son éperon / Durée : 23 sec - Retrouvez tous nos plans du château sur http://www.banqueaerienne.com/chateau-de-bonaguil/ et l'ensemble des vidéos aériennes...

Château de Bonaguil Plan 11 - Dordogne (24) - Aquitaine

Découverte depuis la prairie et les arbres du château surplombant le village médiéval. / Durée : 20 sec - Retrouvez tous nos plans de vidéos aériennes sur notre site :...

Château de Bonaguil Plan 12 - Dordogne (24) - Aquitaine

Enroulé du château et du village médieval. / Durée : 27 sec - Retrouvez tous nos plans du château sur http://www.banqueaerienne.com/chateau-de-bonaguil/ et l'ensemble des vidéos aériennes sur notre site :...

Château de Bonaguil Plan 13 - Dordogne (24) - Aquitaine

Enroulé vers la droite du château surplombant le village médiéval. / Durée : 23 sec - Retrouvez tous nos plans du château sur http://www.banqueaerienne.com/chateau-de-bonaguil/ et l'ensemble des vidéos aériennes sur...

Château de Bonaguil

Le château de Bonaguil est situé en France, sur la commune de Saint-Front-sur-Lémance en Lot-et-Garonne à la charnière du Périgord et du Quercy, mais il est la propriété de la commune de Fumel. Le château est classé Monument historique le 18 avril 1914, la chapelle le 12 avril 19631. Le château de Bonaguil, avec les transformations de Bérenger de Roquefeuil, intègre les dernières améliorations dans la construction des châteaux forts, mais la barbacane qui en protège l'entrée annonce les transformations qui vont être nécessaires pour résister à l'artillerie qui passait à la fin du xve siècle des boulets de pierre aux boulets de fonte. Il est situé sur un éperon calcaire qui domine d'une trentaine de mètres le confluent de deux étroites vallées, sur un affluent de la Thèze, appelée de trois noms : le ruisseau de Caupenne3, la Petite Thèze et ruisseau de Bonaguil. Il présente la particularité de ne pas être sur une position stratégique : le château ne défend pas une ville, ni le passage d'un fleuve, ni une vallée importante ou une route commerciale. Sa construction débute au xiiie siècle, puis il est entièrement repris à la fin du xve siècle et au début du xvie siècle par le baron Bérenger de Roquefeuil qui lui ajoute tous les perfectionnements défensifs du Moyen Âge finissant. Il intègre à partir de 1480 les derniers perfectionnements de la défense au moyen de l’artillerie tant pour utiliser celle-ci que pour s'en prémunir : imposante barbacane couvrant l'accès au château, canonnières par dizaines tant dans les tours que dans les courtines, chambres de tir casematées (« voûtées ») à l'abri des boulets adverses et permettant des feux bas et rasants, « moineau » casematé interdisant toute circulation au fond du grand fossé, terrasses d'artillerie étagées au pied du corps de place qui constituent autant d'enceintes successives à forcer, aménagement à des fins défensives d'une grotte naturelle située sous l'éperon rocheux. À son achèvement vers 1510, il apparaît cependant obsolète. En effet, à cette époque du début de la Renaissance, les grandes familles nobles ainsi que le roi et ses proches commencent à construire les premiers châteaux de la Loire et, dans tout le royaume, de nombreuses forteresses médiévales de la petite et moyenne aristocratie, même si elles conservent quelques dispositifs défensifs, sont peu à peu transformées en résidences d'agrément par abattage d'une partie des tours et des courtines afin de les ouvrir sur la lumière et la campagne. Hormis la perte de ses charpentes pendant la Révolution française, le château de Bonaguil est aujourd'hui dans un bon état de conservation. Il n'eut jamais à subir d'attaque et fut habité jusqu'à la Révolution. Le nom signifierait « Bonne Aiguille » ou « Bonne Eau »4 et désigne le site défensif : un promontoire rocheux et escarpé de calcaire urgonien, convenant parfaitement à l’établissement d’un château fort. Ce site est préféré aux éperons proches de plus grande altitude par la présence d'un point d'eau. Il a été construit en hauteur pour apercevoir toute attaque.